Doux Amers

Doux Amers

Cie du Champ Exquis 14
  • Sortie en octobre 2022
  • Dès 5 ans
Un amer : en navigation, c’est un objet fixe et visible servant de point de repères. Il permet de se repérer et de s’orienter pour arriver à bon port. Une mère devrait être ce fameux point de repère vers laquelle on a envie de revenir, mais pour revenir il faut savoir laisser partir. Amer, c’est aussi ce petit goût âpre parfois stimulant mais plutôt désagréable qui reste au fond de la gorge et dont on n’arrive absolument pas à se séparer, à se débarrasser. Quelque chose d’amère convie l’amertume, et indique aussi que c’est douloureux, pénible, triste.

Cet oxymore « Doux amers » est juste là pour souligner subrepticement l’ambiguïté de la mère à la fois douce et aimante qui peut devenir simplement dévorante et laisser une trace indélébile. A la fois douce et amère, la mère reste-t-elle cet amer comme en pleine mer ? Avec ce travail autour du thème du lien mère-enfant, il s’agira d’aborder la question de la mère envahissante, qui peut empêcher de respirer et de s’aventurer seul en inventant son propre chemin.

En automne 2022, DOUX AMERS sera la création jeune public (dès 5 ans et pour les adultes qui les accompagnent) de la compagnie du Champ Exquis. C’est la deuxième partie du diptyque AU FIL DE SOI, conçu par Laure Rungette et Deborah Lennie. Ainsi, avec AU FIL DE SOI, nous avons décidé d’orienter notre recherche sur le thème du lien mère-enfant, la notion de séparation avec la mère et les questions existentielles qui en découlent dans la découverte pour l’enfant du monde qui l’entoure.

Notre compagnonne de route Laure Marchal, pédopsychiatre, nous a conforté sur la pertinence de l’adresse de ce projet à l’âge indiqué. En effet, l’enfant à 5/6 ans se structure avec le passage fondamental à l’écriture et à la lecture qui contribue à la mise en jeu de la séparation avec la mère. Il aime les jeux de mots, les jeux avec le langage, il s’ouvre à la notion d’équivoque, et tout ceci attise sa curiosité, structure sa pensée et lui provoque une sorte de jubilation. L’art joue un rôle de catalyseur et devient un facteur de stimulation essentiel dans la construction de chaque être.

Dès lors, pour notre création DOUX AMERS, nous avons cherché des textes pouvant répondre à ces enjeux et des textes dramatiques suffisamment « porteurs », puissants, forts et poétiques pour une création au plateau. Un premier constat est apparu : la pauvreté des textes existants traitant de ce sujet aussi bien dans la littérature jeunesse que dans les textes théâtraux. L’idée d’une commande à un auteur est devenue alors une évidence.
Télécharger le dossier